LA BALLADE A LA DURE

Pourtant le jour se lève

Comme il ne s’est encore jamais levé

Lentement les idées vont plus vite

Mais les périphs crachent un brouillard suspect

Pourtant tout est clean

Il fait bon dehors

Mais déjà froid dedans

L’air a un goût clinique

Mais y’a pas d’urgence

L’info du jour

Répète jusqu’au soir

Que la météo est bonne

Que les négociations sont en cours

Du commerce extérieur

Au chômage intérieur

Lentement les idées brassent l’encre des encéphales

La jeunesse d’écrire coule dans mes veines

Mais les mots s’envolent des journaux que je ne lis pas

Intox of time

Made to reflect

Happé par les tuyaux urbains

Conditionné par les nains au pouvoir

Et les pisse-copies d’état-civil

Ruiné par le fait de savoir

Qu’il y a des barreaux à la santé du matin

Je me contente de crier

Assis le cul parterre

Qu’il fait bon dehors

Et mal dedans

Et je remets la vie à demain

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *