LE CONSEIL DES SINISTRES

90 % de réussite au bac… 0,6 % de croissance… 30 % de chômage… Les chiffres s’accumulaient sur le bureau du président. Un Enarque souffla :

– Comme vous pouvez le constater Mr le président, la France ne manque pas de cerveaux mais plutôt… d’intelligence.

Le Président fit ses yeux ronds habituels, caressa distraitement le casque intégral posé devant lui et se tourna vers le Ministre du Travail avec une pointe d’amusement dans les yeux :

– Qu’est-ce que vous avez à nous suggérer pour relancer la croissance ?

– La solution intelligente, selon moi – et les statistiques le confirment – serait d’augmenter la durée du travail plutôt que de prolonger la durée des études.

Piquée au vif, la Ministre de l’Éducation Nationale faillit s’étrangler et ne put s’empêcher de balbutier :

– Si j’ai bien compris, vous proposez de rendre les français… plus cons qu’ils ne sont en réalité  ?

Le Ministre du Travail la regarda triomphant, sûr de lui :

Sans vouloir vous offenser Mme la ministre, c’est un faux problème : en admettant que vous ayez raison, vous serez d’accord avec moi pour reconnaître que, le jour où tout le monde sera idiot, la connerie disparaîtra d’elle-même !

– Et pourquoi ?

– Pour la bonne raison qu’il n’y aura plus de gens assez qualifiés pour faire la différence entre intelligence et connerie !

– Très bonne celle-là ! Le président esquissa un sourire et jeta un rapide coup d’œil aux messages sur son smartphone.

– Dossier suivant ?

– L’Intelligence Artificielle

.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *