SEXOLOGIE ALEATOIRE

J’ai souvent longé les moulures de la table de nuit de mes parents
D’où émergeaient des antennes de mensonges
Caressé la poignée du tiroir oscillant comme une boucle d’oreille sourde
Et violé la porte muette
Et senti la stricte dureté de la porcelaine capitonnée
Sous un marbre funéraire encore vierge
Avec la même question troublante dans la gorge
Et allumé la lampe de chevet
Depuis longtemps éteinte
Et trituré mille fois
La banale énigme intestinale
D’un bassin à lavement
Assorti de sa poire rectale en caoutchouc mou

Sur l’autre rive du lit-fleuve couleur de caramel
Dans l’autre table de nuit
Clône exact et encore plus troublant de la première
La seule réponse qui ne me fut jamais donnée au divorce de mes parents
Je la pêchais dans un livre à la couverture jaune customisée
SEXUS d’Henry Miller

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *