TABLEAU C

Leur seule liberté est de braver la loi

Avaler l’amertume

Leur seul bonheur est inscrit en rouge dans le codex

Quinze le matin

Quarante à midi

Deux boites le soir

Avec la même aiguille

Ils se piquent à tour de bras

D’abord moi après toi

Avec vos billets de banque

Ils se poudrent le nez

Par ici la monnaie

Ils vivent sur ordonnance

En relisant Artaud

Pour abréger leur souffrance

L’occident broie du noir

Le noir passe à travers les trous de la passoire

Rincer à l’eau froide

Eliminer les corps étrangers

Pasqua est un chien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *